It is during our darkest moments that we must focus to see the light

Mwen se echantiyon yon ras kap boujonnen men ki poko donnen

Si vous voulez vous faire des ennemis essayer de changer les choses

Thursday, March 6, 2014

Haïti: Rétrospective politique du mois de Février 2014 par Stanley Lucas


Le mois de Février 2014 est marqué par six événements politiques, un décès, un assassinat, l'intronisation du premier Cardinal Haïtien son Eminence Chibly Langlois et les préparatifs du carnaval de 2014. Nous présentons nos sincères condoléances a la famille de l'Ambassadeur Guy Alexandre décédé d'un arrêt cardiaque en république Dominicaine, pour plus de détails klike la: http://radiokiskeya.com/spip.php?article10022 Nos condoléancés vont aussi a ses amis et allies. Récemment l'Ambassadeur Alexandre aidait le Ministère des Affaires Étrangères dans la préparation des dossiers et les débats autour du dossier des apatrides Dominicains. Le citoyen, le professeur, l'Ambassadeur et le père de famille ont bien servi son pays. Paix a son ame. Que la terre lui soit légère.

Analysons les dossiers:

L'offensive diplomatique du Président Martelly à Washington et en Europe
Le mois de Février a été un succès pour la diplomatie haïtienne. De Washington à la Belgique en passant par la France et le Vatican, le Président Michel Martelly a promu avec brio une nouvelle image d'Haïti. Notons que la réputation de notre pays a beaucoup souffert à l'étranger au cours des vingt dernières années. Dans chaque pays le message était le meme, Haïti ne veut plus d'assistance, elle veut se tenir debout elle-même en tenant la main des partenaires qui ont intérêt à privilégier les investissements capables de faire démarrer notre économie et créer des emplois. Martelly accompagne de son ministre des finances et du commerce et des hommes d'affaires haïtiens a présenté aux hommes d'affaires étrangers les opportunités économiques qu'offre notre pays. La rencontre avec le Président français François Hollande, les associations des hommes d'affaires de la France ont permis d'approfondir les allées de coopération sans oublier qu'Haïti se portera candidate a la tète de la francophonie étant donne que l'ancien Président Diouf prend sa retraite. Au Vatican la rencontre était historique à plusieurs niveaux. Suite à une demande du Président Martelly au Pape précédent Benoit XVI matérialisé avec le Pape François Haïti célèbre la création de son premier Cardinal, son Eminence Chibly Langlois. Le Président Martelly devenait le Premier Président Haïtien à rencontrer deux Papes en un seul mandat. La rencontre entre le Président d'Haïti et Le Pape François était à la fois spirituelle et jovial. Les deux hommes ont parle de reconstruction et de réconciliation mais surtout du rôle de l'église dans l'éducation en Haïti, un des E du programme Martelly. Pour plus de détails sur la rencontre, gade vidéo sa, klike la: https://www.youtube.com/watch?v=cBnUYPRyAQo#t=0 En Belgique c'était le Conseil Européen pour redéfinir la coopération pour la rendre plus efficace et une visite avec le Roi des Belges, un pays ou nous Haïtiens avons joue un rôle historique. Madame Elisabeth Desmangles nous fait apprécier ce succès diplomatique d'Haïti klike la: http://www.hpnhaiti.com/site/index.php/politique/11925-haiti-politique-diplomatie-monsieur-le-president-monsieur-le-chancelier--chapeau-

La continuité du dialogue Politique
Plus de 72% des citoyens questionnés sont en faveur du dialogue politique. Le lancement du dialogue sous le patronage de l'église catholique et dirigé par son Eminence Chibly Langlois a permis de comprendre le positionnement des partis politiques autour de l'organisation des élections et le gouvernement. D'abord on a pu identifier les partis politiques opposés aux élections. Ces partis veulent a travers un coup d'état renverser le gouvernement constitutionnel. Dans cette catégorie se trouve le MOPOD un regroupement de partis comprenant le PNDPH, le PLH, le PDCH, le PLB, BOURAD, le RNDP et quelques groupes de la société civile. En analysant ce groupe on constate qu'ils ont peur des élections. Les résultats publies par les CEPs pour les six dernières élections démontrent qu'ils n'ont pas fait 1% aux tableaux des résultats nationales sauf le RDNP qui pour les présidentielles de 2010 a réalisé 31% et Madame Manigat qui avait gagnée un siége au Sénat en 2006 pour démissionner après. Sinon leur représentation au parlement est quasi inexistante depuis quinze ans. Plusieurs partis politiques dont le KID ont laisse le MOPOD pour le dialogue. Toujours dans l'opposition au dialogue politique on retrouve aussi l'INITE qui avait été créé par l'ancien Président René Préval. Leur stratégie électorale dans le passe a été le contrôle du CEP pour changer les résultats des élections en leur faveur. C'est de cette façon qu'ils ont vole les élections législatives de 2009 et une partie des législatives de 2010. C'est ce qui explique aussi le bras de fer qui existait entre Juillet 2012 et janvier 2013 entre le Président du Senat Simon Desras, Fanmi Lavalas et Levaillant Louis Jeune, Président de la Chambre des Députés et Coordonateur de l'INITE pour les choix des trois membres devant représenter le parlement au CEP. Préval et l'INITE avaient exclus Lavalas des élections de 2009 et maintenu en exil Jean Bertrand Aristide. Battu aux élections de 2010, Préval à la dernière minute fit rentrer Duvalier et Aristide pour envenimer la situation politique et annuler les élections. Il échoua dans son entreprise de manipulations. Rappelons que Lavalas, Lespwa et l'INITE indépendamment de 1995 a 2010 ont toujours prit contrôle des CEP pour changer les résultats des élections. Cette fois les mécanismes constitutionnels ne leur permet pas de prendre le contrôle du CEP, c'est pourquoi ils ont choisi la route de l'anarchie et du chaos. Lavalas de son cote à cause dissensions internes envoie aussi des signaux mixtes avec un pied dans le dialogue et un pied dans la tentative de renversement du gouvernement par la rue. Ce jeu fait partie des messages pour rassurer les amis de Washington. La mise a l'écart de Moise Jean Charles et le sabotage de la manifestation du FOPARK le 7 Février fait partie de ces mêmes messages.

Le second groupe du dialogue ce sont les partis qui se sont présentés sans condition à la recherche d'un environnement favorable à l'organisation d'élections libres honnêtes et démocratiques. Ces partis sont L'organisation du Peuple en Lutte (OPL), la Fusion, Kontrapepla, Lavni etc. La Fusion a laisse le dialogue pour deux raisons, la présence d'un grand nombre de partis qui a dilue son message et Victor Benoit qui a l'intérieur essaie de remplacer la Présidente actuelle Edmonde Beauzile, la première femme élue a la tète d'un parti politique d'Haïti.

La politique étant un jeu d'intérêts, le troisième groupe comprend les partis défendant des intérêts dans le dialogue. Nous catégorisons ces intérêts ainsi:
1. Ceux qui voulaient une élection cette année
2. Ceux qui voulaient deux élections cette année
3. Ceux qui voulaient un gouvernement d'ouverture
4. Ceux qui voulaient un gouvernement de consensus
5. Ceux qui voulaient la publication de la loi électorale pour la prolongation de leur mandat qui a prit fin depuis le 14 janvier 2014
6. Ceux qui voulaient la publication de la loi sur les partis politiques
7. Ceux qui voulaient la publication des noms des citoyens choisis par le Sénat pour la pour Supérieure des Comptes

Où sommes-nous aujourd'hui? Le pouvoir Exécutif a fait plusieurs concessions pour permettre au dialogue d'avancer.
1. L'acceptation de la prolongation jusqu'aux prochaines élections du mandat des dix sénateurs qui a prit fin le 14 janvier 2014.
2. La publication de la loi électorale malgré les objections sur l'exclusion des candidats de la diaspora et des agents intérimaires
3. La publication de la loi sur les partis politiques malgré les objections
4. L'acceptation du principe de mettre en place d'un gouvernement d'ouverture
5. La publication de sept des dix noms pour la Cour Supérieure des Comptes en attendant que la lumière soit faite sur les trois noms restants conformément a un accord trouve avec le délégué du sénat au dialogue le sénateur Stevens Benoit.

Donc un consensus a été trouve sur plusieurs points:
a. Il y aura une seule élection en 2014
b. Les pouvoirs peuvent maintenir ou changer les membres délégués au CEP
c. Le Président a choisi de monter un gouvernement d'ouverture, le deuxième groupe de partis a décidé que ce ne serait pas dans son intérêt électoral de participer a un tel gouvernement
d. La publication des trois noms restants pour la Cour Supérieure des Comptes pourvu que la documentation fournie est correcte

Le dialogue reprendra sous peu avec le retour du Cardinal Langlois. Pour plus de détails klike la: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/128136/Le-cardinal-Langlois-de-retour-le-dialogue-aussi.html Il ne faut pas dans ce contexte politique haïtien oublier que les acteurs semblent changer sans arrêt les règles du jeu qu'ils ont eux-mêmes signes. Son Eminence doit être prêt a la reprise pour ceux qui veulent jouer aux coquins.

L'ordination historique du premier Cardinal Haïtien son Eminence Chibly Langlois
Le Pape a crée le Cardinal Chibly Langlois. Ca a été un moment historique pour chaque catholique Haïtien. Le Président d'Haïti et la Première Dame, le Président du Sénat, le Président de la Chambre des Députés, sa famille étaient la a ses cotes pour ce grand jour ou Dieu a place ses yeux sur lui pour servir le peuple de Dieu. Je vous laisse visionner ce moment historique et spirituel a travers ces deux vidéos:
Les catholiques étrangers ont célèbre avec nous. Le  sénateur américain de la Floride Marco Rubio a salué les catholiques Haïtiens de la Floride, klike la: http://www.youtube.com/watch?v=NRChe_5tk-w

Les dix ans de la démission de l'ancien Président Aristide
Ca fait déjà dix ans, en Février 2004 l'ensemble des secteurs de la société Haïtienne réclamait la démission de l'ancien Président Jean Bertrand Aristide pour ses comportements dictatoriaux et la répression Lavalassienne. Février 2014 marque le dixième anniversaire de cette démission. Pour un rappel de ceux qui demandaient cette démission et de l'environnement politique de l'époque, quelques liens:
Réaction des organisations de Femmes klike la: http://www.alterpresse.org/spip.php?article845
Réaction des organisations de Base klike la: http://www.potomitan.info/ayiti/ayiti6.html 
Réaction des Artistes klike la: http://www.alterpresse.org/spip.php?article974
Réaction secteur anti néolibéral klike la: http://www.alterpresse.org/spip.php?article1091
Demande d'intervention de militaires étrangers par le gouvernement d'Aristide pour réprimer les secteurs populaires qui demandaient sa démission klike la: http://metropolehaiti.com/metropole/archive.php?action=full&keyword=mbeki+aux+gonaives&sid=0&critere=0&id=7742&p=1

La relance par la CARICOM du dossier de la république Dominicaine au Conseil Permanent de l'OEA
Depuis trois mois les représentants des deux gouvernements Dominicains et Haïtiens se sont réunis pour trouver une solution définitive a la révocation de la nationalité par la Cour Constitutionnelle de la république Dominicaine de centaines de milliers de Dominicains noirs d'origines Haïtiennes et Caribéenne. Malheureusement jusqu'a présent malgré les progrès réalisés sur d'autres dossiers rien n'a été fait pour les apatrides Dominicains. C'est ce qui a porte le Président Michel Martelly dans son discours devant le Conseil Permanent de l'OEA le 7 Février 2014 a demander aux membres du dit Conseil, de rester vigilants sur ce dossier. Pou écouter le discours klike la: https://www.youtube.com/watch?v=8kk8Byb-kQA&index=3&list=PLkh9EPEuEx2sNOv3Z8kwhcHuDZXHHQTt8  En réponse au discours le 19 Février la CARICOM demandait une réunion du Conseil Permanent pour considérer le rapport de la Commission Interaméricaine des Droits de l'Homme, pou li rapo a klike la: http://solutionshaiti.blogspot.com/2013/12/observations-preliminaires-de-la_26.html  Avec beaucoup de fermeté les membres de la CARICOM ont demande aux membres du Conseil Permanent d'avancer et de prendre les décisions qu'il faut sur le dossier des apatrides, pour voir la vidéo klike la: https://www.youtube.com/watch?v=zq34GEHxU1E&index=2&list=PLkh9EPEuEx2sNOv3Z8kwhcHuDZXHHQTt8
En attendant la réseau national des vingt six élus Haitiano-Américains a demande au Département d'Etat, les Nations Unies, l'OEA, la CARICOM, la BID, le FMI, la Banque Mondiale d'agir immédiatement contre la république Dominicaine si elle n'agit pas pour rétablir la nationalité des Dominicains rendus apatrides, pour plus de détails klike la: http://solutionshaiti.blogspot.com/2014/02/twenty-six-haitian-american-elected.html

L'Arrêt de la Cour D'Appel contre l'ancien Président a vie Jean Claude Duvalier
Depuis plus de vingt ans aucun procès judiciaire ne s'est tenu sur les violations des droits humains en Haïti et le pillage des caisses de l'état en Haïti. Il y a toujours eu un marronnage et une manipulation politique a travers des accusations bidons comme diversions et un régime double standard pour bloquer la justice haïtienne, pour des détails klike la: http://reseaucitadelle.blogspot.com/2014/02/limpunite-des-anciens-dictateurs.html   Plusieurs victimes ont porté plainte contre l'ancien Président a vie Jean Claude Duvalier. Depuis, sans démagogie et sans intervention du pouvoir Exécutif Haïtien, ce dossier judiciaire suit son cours dans les tribunaux. L'Arrêt de la Cour d'Appel autorise les poursuites contre Jean Claude Duvalier pour crimes contre l'humanité klike la: http://rnddh.org/haiti-la-justice-rétablit-les-accusations-de-crimes-contre-lhumanité-contre-baby-doc-fev-14/ En attendant la décision finale de la plus haute instance judiciaire d'Haïti la Cour de Cassation on peut dire que les procédures judiciaires en Haïti jusqu'a présent marchent sans aucune interférence politique. C'est la meme chose pour le journaliste Jean Dominique assassiné depuis près de quatorze ans. Pour la première fois un juge instruction a sorti son rapport et a demandé l'arrestation de neuf personnes responsable selon lui de l'assassinat du journaliste, pour plus de détails klike la: http://radiokiskeya.com/spip.php?article9968

L'assassinat du militant des droits humains Daniel Dorsinvil et sa femme Girldy Lareche
Le militant de droits humains Daniel Dorsinvil et sa femme Girldy Lareche ont été brutalement assassinés dans les rues de Port-au-Prince. C'est une grande perte pour le secteur des droits humains qui est en deuil. C'est dommage que sans élément certain ont immédiatement essaye de politiser le dossier en accusant le gouvernement d'être derrière l'assassinat, klike la: http://www.alterpresse.org/spip.php?article15973#.UxDDNr9silI Quelques jours après les autorités policières et judiciaires ont mis la main sur les responsables du crime. Les premiers éléments rendus publics démontrent que cet assassinat n'avait rien de politique malgré les manipulations du comédien Newton Saint Juste, klike la: http://radiokiskeya.com/spip.php?article10020 Nos sincères condoléances a la famille et nous souhaitons que la justice va agir rapidement sur ce dossier pour envoyer un message clair au criminel. Le pays doit faire attention aux manipulateurs qui fabriquent des dossiers de droits humains afin d'atteindre des objectifs politiques. Cette corruption des comédiens gène et sabote le travail des professionnels qui travaillent dans ce domaine depuis plus de vingt ans.

Préparatifs du Carnaval 2014
C'est maintenant devenu une tradition introduite par le Président Martelly, le carnaval national se déplacera chaque année dans nos provinces. Ca a commencé aux Cayes dans le département du Sud, ce fut ensuite le tour du Cap-Haitien dans le département du Nord et cette année c'est le tour des Gonaïves. Un comite de coordination comprenant les ministères de la culture, du tourisme et autres institutions de l'état a travaille avec les autorités locales pour une bonne organisation du carnaval national d'Haïti aux Gonaïves du 2 au 4 Mars 2014. Cela n'a pas empêché plusieurs villes d'Haïti, Jacmel, Cayes, Pétion Ville, Delmas, Carrefour d'organiser leurs activités carnavalesques. Nombreux sont les échanges sur les orchestres retenus pour le défile carnavalesque. Certains qualifient la non sélection d'un orchestre a des violations des droits humains klike la: http://rnddh.org/lettre-adressée-à-la-ministre-de-la-culture/  Et d'autres y voient une simple décision administrative en fonction de critères définies. Une chose est certaine il n'y a aucune censure des merengues carnavalesques dans les médias. Pour voir la liste des merengues de 2014, klike la: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/127141/Liste-des-meringues-carnavalesques-de-2014.html  

Pour lire la rétrospective politique du mois de Janvier 2014 klike la: http://solutionshaiti.blogspot.com/2014/01/haiti-retrospective-politique-du-mois.html

1 comment:

Frantz Sylvain said...

Svp,je voudrais avoir le rapport du département d'etat,si possible envoyez-le moi sur frantzsylvain91@gmail.com

Merci...